tesla

Tesla est une voiture électrique de marque américaine. Elle est produite en Californie. Depuis quelques années, elle commence désormais à envahir l’Europe. L’achat d’un Tesla aide à réduire la pollution liée aux émissions de CO2 sur la voie publique. Il s’agit donc d’un objectif louable. Pourtant, son prix avoisinant les 50 000 € constitue un frein pour les ménages. Comment faut-il s’y prendre pour alléger ce coût ?

Acquérir la voiture grâce à l’offre LOA tesla

Le constructeur propose sur son site un moyen d’acheter le Tesla sous forme de location ou LOA. L’acquéreur paye alors mensuellement une somme fixe. Le calcul est basé sur la durée de location et le kilométrage annuel. En général, le groupe accorde un délai de 48 mois aux particuliers. Quant au kilométrage annuel, il y a la formule 10.000 km, 15 000 km et 20 000 km. Sachez néanmoins que plus le kilométrage est élevé plus vous devez acquitter d’un montant important. En tant que voiture électrique, il est possible pour l’acheteur de bénéficier du bonus écologique. Il est de 6 000 € en 2019. Il servira pour régler les premiers loyers.

Vous disposez du véhicule après avoir fourni un bon de commande au groupe. Une fois les montants convenus échus, vous deviendrez propriétaire de la voiture en levant l’option d’achat. La revente est d’autant envisagée. Pour ce qui est de la mensualité, elle est souvent plus basse que celle dans les crédits classiques. Toutefois, le coût total au terme du contrat est souvent cher. Le même principe est appliqué sur un tesla d’occasion, mais vous profiterez seulement d’un taux légèrement faible.

Financer l’achat grâce un prêt-auto classique

Le prêt-auto classique est une formule offerte auprès des organismes de crédit. L’établissement octroie l’argent et le particulier payera encore une mensualité. Cette dernière englobe le capital emprunté en complément des TAEG. Il faut mentionner entre autres la présence de l’assurance, frais de dossier… Bref, les banques fixent en moyenne un TAEG avoisinant les 3,10 %. Il s’agit d’ailleurs de l’un des meilleurs taux sur le marché. Contrairement à LOA, vous êtes propriétaire du véhicule puisque vous possédez les capitaux pour l’achat direct. Vous pouvez alors revendre après quelques mois ou apporter des personnalisations avec des accessoires tesla model 3.

L’inconvénient principal du prêt-auto classique est sa mensualité élevée par rapport au leasing. Pour un crédit de 50 000 €, il sera nécessaire de rembourser environ 1100 €/mois. De son côté un LOA d’un véhicule de 48 600 € réclame seulement 813 €/mois. En revanche, vous jouissez du bonus écologique de 6000 €. De ce fait, la somme pourra être utilisée pour un remboursement anticipé. L’option permet de réévaluer la mensualité stipulée dans le contrat initial. Autrement, vous abaissez le coût total.

En conclusion, le Tesla peut être acquis grâce au leasing ou le crédit auto classique. Bien que le LOA du groupe présente un faible loyer mensuel, le crédit auto classique possède quelques avantages indéniables. À part ces deux méthodes de financement, vous pouvez aussi envisager le prêt personnel. Dans ce dernier cas, il n’est pas utile de procurer un bon de commande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.