Silencieux auto

Le silencieux est l’une des pièces les plus importantes et les plus complexes d’une voiture. Il crée à la fois du son et de la chaleur, mais son travail ne s’arrête pas là. Lorsque votre silencieux est usé ou endommagé, il peut créer beaucoup de bruit, des gaz d’échappement et même des étincelles lorsqu’il ne fonctionne pas correctement ! Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles vous devez vérifier votre silencieux régulièrement. Vous trouverez ci-dessous 5 conseils qui vous aideront à vous mettre sur la bonne voie.

1.     Examinez les parties fonctionnelles de votre silencieux

Voici la liste des questions à vous poser :

  • Le tuyau d’échappement est-il droit ?
  • Indique-t-il si les gaz d’échappement sont évacués ou sous pression ?
  • Qu’en est-il de la zone d’admission d’air ?
  • Les clapets anti-retour sont-ils là où ils devraient être, et la conduite principale ou de retour à l’endroit où elle rejoint le silencieux est-elle correcte ?
  • Le tuyau d’échappement sort-il du moteur ou le silencieux crée-t-il un échappement sur le côté de la voiture ?
  • Le tuyau d’échappement est-il fileté ou passe-t-il dans un tube à simple ou double paroi ?
  • Le tuyau d’échappement est-il en cuivre ou en acier inoxydable ?
  • Le silencieux a-t-il été modifié ou altéré de quelque façon que ce soit ?
  • Les supports d’échappement et les silencieux sont-ils correctement équilibrés ?

La réponse à ces interrogations va grandement vous aider à identifier le degré d’usure du silencieux de votre voiture et s’il est utile de le remplacer, Dans ce cas n’hésitez pas à investir dans un silencieux Akrapovic par exemple.

2. Faites remplacer ou réparer votre silencieux s’il est défectueux

Si vous conduisez votre voiture et que votre silencieux commence à s’user, c’est une bonne idée de le faire vérifier par un atelier de réparation. Vous devrez probablement débourser quelques centaines d’euros pour ce travail, mais cela en vaut la peine pour que votre voiture reste en état de marche.

Un silencieux défectueux peut entraîner des milliers d’euros de réparations, il vaut donc mieux prévenir que guérir. Une fois le silencieux réparé, il doit être réinstallé correctement. Vérifiez régulièrement le fonctionnement de votre silencieux pour vous assurer qu’il est en bon état de marche. Si c’est le cas, le système d’échappement de votre voiture sera en pleine forme pour les années à venir.

3. Optez pour un modèle de qualité comme un silencieux Akrapovic

Lorsque vous achetez un nouveau silencieux, vous voulez être sûr de faire la meilleure affaire possible. Il y a quelques questions que vous devrez vous poser avant d’acheter. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Existe-t-il des silencieux moins chers dont les performances sont équivalentes ou inférieures à celles du produit que j’achète ? Qu’en est-il du service après-vente et de la garantie ? S’adapte-t-il bien à ma voiture ? Les personnes autour de moi entendent-ils le son que je produis et comprennent-ils ce qui se passe ? Est-ce le style et la taille que je souhaite ? Est-il en bon état ? Les supports, le silencieux et le moteur lui-même sont-ils en bon état ?

Si vous souhaitez faire une bonne affaire et ne pas avoir à vous poser ces nombreuses questions, il est préférable de vous doter d’un modèle haut de gamme comme un silencieux Akrapovic par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.